PARTI

Xavier Bertrand secrétaire général de l'UMP par intérim

NOUVELOBS.COM | 08.12.2008 | 18:40

Réagissez à l'article 40 réactions

L'annonce a été officialisée ce midi. Le ministre du Travail devrait quitter le gouvernement et aurait toutes ses chances pour prendre les rênes du parti en janvier.

               

       

C'est officiel : le ministre du Travail Xavier Bertrand devient secrétaire général de l'UMP par intérim, remplaçant Patrick Devedjian jusqu'au 24 janvier, a annoncé lundi 8 décembre le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre.
Xavier Bertrand devient donc le favori pour prendre, en janvier, les rênes du parti de Nicolas Sarkozy.
"Aujourd'hui, notre équipe dirigeante s'est réunie et a pris la décision de confier la fonction de secrétaire général par intérim à Xavier Bertrand", a déclaré Frédéric Lefebvre lors du point de presse hebdomadaire de l'UMP.
"C'est le choix du président de la République et c'est l'engagement de Xavier Bertrand", avait confirmé plus tôt le nouveau ministre de la Relance, Patrick Devedjian.

"C'est une bonne nouvelle"

Interrogé sur RTL sur ce qu'il pensait de la nomination de Xavier Bertrand, Patrick Devedjian a répondu : "C'est une bonne nouvelle, c'est un garçon très énergique".
"Je considère, et Xavier Bertrand aussi, que c'est un travail à plein temps, et il est disposé à le faire à plein temps, c'est-à-dire à quitter le gouvernement: c'est un bel effort", a-t-il salué.
"Il faut ensuite la confiance du président de la République, il faut être loyal à l'égard du président de la République. C'est le choix du président de la République et c'est l'engagement de Xavier Bertrand", a-t-il ajouté.
"Pour se parler franchement, non je n'ai pas la même histoire avec Xavier Bertrand qu'avec d'autres membres de la direction, comme Brice Hortefeux", a reconnu Patrick Devedjian, rappelant qu'il connaissait Brice Hortefeux depuis 35 ans". Mais celui-ci "ne voulait pas" du poste de secrétaire général de l'UMP, a-t-il indiqué.

Pas de cumul

Xavier Bertrand, ministre du Travail, devrait donc quitter prochainement le gouvernement.
Il a lui-même pris les devants en jugeant dimanche sur Europe 1 que "si on veut remplir complètement ses fonctions de secrétaire général de l'UMP, il faut faire ça à plein temps".
Il quitterait retrouverait ainsi sa place à l'Assemblée au côté de son grand rival Jean-François Copé, le patron des députés UMP.
Dans les heures qui avaient suivi la nomination au gouvernement de Patrick Devedjian et sa démission immédiate de la rue de la Boétie, c'était pourtant le nom de Brice Hortefeux, fidèle parmi les fidèles du chef de l'Etat, qui avait le plus circulé.

Retrouvez moi : http://monmulhouse.canalblog.com/